Pêle-mêle du dimanche

La nouvelle de la semaine, c’est qu’on ne peut pas voyager à l’international, en avion, depuis le Canada, en tant que citoyen-ne canadien-ne, si son passeport expire moins de 3 mois après la date du voyage. Voilà. Je l’ai appris à mes dépens et à mes grands frais jeudi soir, quand on m’a interdit d’embarquer à l’aéroport… Je trouve ça assez absurde, arbitraire et exagéré, quand on a un billet de retour bien à l’intérieur de la période de validité (théorique) du passeport. Peut-être que j’aurais dû, après tout, apporter ma carte d’identité française (puisque je me rendais en France), preuve que je ne risquais pas de me retrouver illégalement en France (advenant que j’y sois bloquée et que mon passeport expire entretemps), si c’était là leur préoccupation…

Je me souviens aussi être allée au Japon en 2009 (depuis Londres) avec un passeport qui expirait au milieu de mon séjour — j’ai donc dû rentrer avec un passeport différent. Comme quoi, cette règle est soit très récente, soit spécifique à certains pays particulièrement parano… Bref, j’ai payé des sommes exorbitantes pour changer mon billet, l’incident est clos; j’ai juste hâte d’atteindre ma destination et d’être enfin en vacances.

Sur une note plus agréable, j’ai récemment dévoré une petite romance queer que je vous recommande à mon tour : Coffee Boy, d’Austin Chant. C’est un roman court, contemporain, sans prétention, mais ça se lit tout seul et ça remplit parfaitement l’objectif proposé.

“I guess I forgot that people can keep that to themselves. Sometimes even if something’s obvious it doesn’t mean you want to talk about it. Or have it brought up at work. Every day.”
To his credit, Seth looks less offended and more concerned. “I—hadn’t thought about it like that. I’m sorry if I—”
“It’s not you. It’s my situation.” He wishes he didn’t sound so mean, but he can’t help it. “I’m just trying to tell you where I’m coming from, because—” Kieran bites his lip. Why is he saying this to his most supportive employer ever? Why can’t he just shut up? “I get that I kind of overstepped and it was shitty of me, but that’s why I did. I didn’t want to be the only one who was out. I’m sorry for making you come out to me. I’m sorry.”

— Austin Chant, Coffee Boy

J’ai également acquis un certain nombre de titres en prévision de mes vacances (et de longs trajets en avion et en train) :

Viviane Faure, je la connais assez bien, puisque j’ai édité 3 de ses nouvelles chez Laska. Madeline est une nouvelle auteure qui vit dans le coin, et que j’ai rencontré une fois (j’aimerais bien me constituer un petit « réseau » d’auteur-e-s locaux/-ales, mais j’avoue que j’ai un peu de mal à donner suite; ça risque de prendre forme très graduellement). Aude Réco, c’est quelqu’un que je suis via son blogue et les réseaux sociaux; bien que dans des styles différents, je trouve qu’elle et moi avons des démarches un peu similaires, alors j’ai eu envie de m’intéresser plus à son travail d’auteure. Enfin, Peter Darling, c’est parce que j’ai beaucoup aimé Coffee Boy, et que le pitch avait l’air vraiment prometteur (réécriture de Peter Pan sous les traits d’un garçon trans qui, étant devenu adulte en tant que Wendy Darling, décide de retourner dans le Neverland…).


2 commentaires on “Pêle-mêle du dimanche”

  1. Etienne Bar dit :

    Et bien très bonnes vacances et très bonnes lectures !

    • Jeanne dit :

      Merci!! J’ai aussi mis Les menteuses dans ma liseuse (j’étais en panne de lecture ces derniers temps, et aussi en mode un peu antisocial; j’essaierai de répondre à votre courriel très bientôt).


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s